5/5 - (1 vote)

Le Kyudo est la voie de l’arc. Il s’agit du tir à l’arc traditionnel du Japon, issu de la culture des samouraïs. Les pratiquants de Kyudo tirent des flèches d’une main tout en gardant l’autre main sur le côté. Les flèches sont tirées, et non tirées en arrière, afin de profiter pleinement de la puissante traction de la corde de l’arc tout en maintenant une position de tir naturelle. Pour cette raison, les archers de kyudo portent un protège-bras appelé « bukuro » pour protéger leur bras gauche contre les coups ou les éraflures accidentels des autres élèves, conformément à la bonne étiquette.

Le Kyudo est une pratique méditative et spirituelle ainsi qu’un art martial. L’arc est considéré comme un outil permettant de concentrer l’esprit et d’atteindre un état de zanshin, ou « conscience » Une technique et une forme correctes sont essentielles dans le kyudo ; la moindre erreur peut entraîner un échec. Les élèves de kyudo doivent apprendre à contrôlerleur respiration et maintenir un rythme cardiaque régulier grâce à cette activité.

Il existe cinq grades traditionnels de kyudo, chacun ayant son propre ensemble d’honneurs et de privilèges correspondants. Pour obtenir le grade de Kyu-ho, un étudiant doit d’abord passer un test écrit sur les bases du kyudo.

 

 

Les cinq grades traditionnels du kyudo

  • Junior Premier Dan : Kyu-ho
  • Maître Cinquième Dan : Hanshi
  • Maître Sixième Dan : Renshi / Shihan (praticiens généraux) ou Kyoshi (dans les écoles, professeur des professeurs)Maître 8ème Dan : Hachidan
  • Maître Neuvième Dan : Kudan

L’élève doit alors s’astreindre à de nombreuses heures de pratique quotidienne et doit être capable de faire mouche trois fois en cinq tirs. Après avoir maîtrisé ce niveau, l’élève peut passer au quatrième « dan » (1er Dan ou Shodan, qui signifie « débutant ») s’il peut réaliser un score parfait dans cinq tests consécutifs ; après avoir atteintle quatrième « dan », l’élève peut passer au cinquième « dan » (2e Dan ou Nidan) s’il s’entraîne pendant une année complète et passe un autre test. Pour réussir, un archer doit maintenir une forme parfaite lors de neuf tirs consécutifs tout en répondant à des questions sur l’histoire et la philosophie du kyudo.

Championnats du monde de Kyudo

Cet art martial de compétition est une pratique méditative et spirituelle ainsi qu’un sport. Les championnats du monde de Kyudo sont organisés depuis 1983.

Les championnats du monde de kyudo ont lieu tous les deux ans depuis leur création en 1983. Ces événements biennaux sont organisés par la Fédération internationale de Kyudo, qui compte actuellement cinquante-six pays membres dans le monde entier.

Cette instance dirigeante a été fondée en 2004 pour faciliter la diffusion de ce sport au niveau international et promouvoir les bonnes relations entre les pays par le biais de compétitions amicales

Pour pouvoir participer à ces compétitions, un archer doit respecter les normes internationales en termes de longueur et de poids de l’arc, de la flèche et de l’armesac.

Il y a eu de nombreux champions du monde de Kyudo au fil des ans. Parmi les plus notables, citons

  • Hiroshi Yamamoto (Japon)
  • Hisashi Saito (Japon)
  • Tatsuo Suzuki (Japon)
  • Yuichi Kurihara (Japon)
  • Shinichi Suzuki (Japon)
  • Koichi Sato (Japon)

Pourquoi pratiquer le Kyudo ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles on peut choisir de pratiquer le Kyudo. Pour certains, c’est un moyen d’améliorer leur forme physique et leur dextérité. D’autres peuvent trouver que la pratique de cet art martial aide à calmer et à concentrer l’esprit. Le Kyudo peut également être considéré comme un moyen de développer la discipline et l’humilité.

Où pratiquer le Kyudo ?

Le Kyudo peut être pratiqué dans de nombreux endroits, comme dans un dojo ou un stand de tir à l’arc.

Voir les mentions légales.